américain


américain

américain, aine [ amerikɛ̃, ɛn ] adj. et n.
• 1556; de Amérique, lat. géogr. America (1507), du nom de Amerigo Vespucci
1De l'Amérique. américano-. Le continent américain. Les langues américaines, parlées par les autochtones (de l'Amérique du Nord, du Mexique et de l'Amérique centrale, de l'Amérique du Sud). — N. Les Américains du Nord ( nord-américain) , du Sud ( latino-américain, sud-américain) . Les Américains autochtones. amérindien.
2(1783) Des États-Unis d'Amérique. La politique américaine. Le cinéma américain. Cigarette, voiture américaine (ou n. f. une américaine ). N. Les Américains. états-unien, yankee; fam. amerloque, ricain. L'américain : l'anglais parlé aux États-Unis. ⇒ anglo-américain; américanisme.
(Dans certaines expr.) Coup-de-poing américain. Nuit américaine : technique d'éclairage permettant de filmer de jour des scènes d'extérieur en donnant l'impression de scènes de nuit. Vedette américaine, qui passe sur scène juste avant la vedette. Le quart d'heure américain : dans une réunion dansante, moment où les femmes invitent les hommes à danser. Avoir l'œil américain. Cuis. Homard à l'américaine, cuit dans une sauteuse avec tomates, échalotes, oignons, vin blanc, etc. — Sport Course à l'américaine, ou ellipt une américaine : course cycliste sur piste opposant des équipes de plusieurs coureurs qui se relaient. Football (ou rugby) américain : forme de rugby très violent où les joueurs sont casqués et protégés par un lourd équipement.

américain nom masculin Forme de l'anglais parlé aux États-Unis d'Amérique. ● américain (synonymes) nom masculin Forme de l'anglais parlé aux États-Unis d'Amérique.
Synonymes :
- anglo-américain
américain, américaine adjectif et nom D'Amérique. Des États-Unis d'Amérique. ● américain, américaine (citations) adjectif et nom Alexis Clérel de Tocqueville Paris 1805-Cannes 1859 Il y a aujourd'hui sur la terre deux grands peuples qui, partis de points différents, semblent s'avancer vers le même but : ce sont les Russes et les Anglo-Américains. De la démocratie en Amérique Commentaire Écrit en 1835. Henry James New York 1843-Londres 1916 C'est un destin complexe que d'être Américain. It's a complex fate, being an American. Letter, 1872américain, américaine (expressions) adjectif et nom Emmanchure américaine, emmanchure d'un vêtement sans manches, fendue très haut sur l'épaule. Filet américain, en Belgique, steak tartare. Nuit américaine, technique permettant de filmer de jour des scènes d'extérieur en donnant à la projection l'impression de scènes de nuit. Vedette américaine, chanteur, artiste de music-hall qui entre en scène juste avant la vedette principale.

américain, aine
adj. (et n.)
d1./d De l'Amérique. Continent américain.
d2./d Des États-Unis (d'Amérique). Parler l'anglais avec l'accent américain. Cigarettes américaines.
|| Subst. Un(e) Américain(e): un(e) habitant(e) de l'Amérique; spécial., un(e) citoyen(ne) des États-Unis.
(Louisiane) Vieilli Anglo-Saxon; personne anglophone (par oppos. à Français).
n. m. L'américain: l'anglais parlé aux États-Unis.
d3./d (Belgique, Luxembourg) Un filet américain ou, n. m., un américain: viande de boeuf hachée; steak tartare. Un américain frites.

⇒AMÉRICAIN, AINE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— Propre à l'Amérique ou à ses habitants. Continent américain, forêts américaines, rives américaines, côte américaine.
En partic. [En parlant de l'Amérique du Nord] Gouvernement américain, troupes américaines :
1. M. de La Fayette, ayant combattu dès sa première jeunesse pour la cause de l'Amérique, s'était pénétré de bonne heure des principes de liberté qui font la base du gouvernement des États-Unis; s'il a commis des erreurs relativement à la révolution de France, elles tiennent toutes à son admiration pour les institutions américaines et pour le héros-citoyen Washington, qui a guidé les premiers pas de sa nation dans la carrière de l'indépendance.
G. DE STAËL, Considérations sur les principaux événements de la Révolution francaise, t. 1, 1817, p. 213.
2. Ce même président disait à un prêtre américain, qui, avant de s'en retourner aux États-Unis, vint le consulter en conscience sur ce qu'il fallait croire de l'encyclique : « allez en toute tranquillité, je vous mets sur ce point la bride sur le cou; en Amérique, ces opinions n'ont pas le moindre inconvénient ».
M. DE GUÉRIN, Correspondance, 1834, p. 122.
Rem. Syntagmes fréq. Armée(s) américaine(s), autorités américaines, indépendance américaine, union américaine, politique américaine.
B.— P. ext. Qui est inventé aux États-Unis ou en Amérique, qui est imité des Américains :
3. Les distributeurs [de semences] par cannelures ont été imaginés aux États-Unis... et ont été désignés longtemps, pour cette raison, sous le nom de distributeurs américains.
G. PASSELÈGUE, Les Machines agricoles, 1930, p. 123.
4. Ah! quel cheval... Gaston se réjouit des étriers courts; ainsi pouvait-il tenir cette monte américaine timide que certains hommes de cheval commençaient de pratiquer pour le galop.
J. DE LA VARENDE, Le Centaure de Dieu, 1938, p. 208.
Œil américain. Œil vif, observateur :
5. J'ai vu ça, moi, du premier coup en entrant. J'ai l'œil américain.
G. FLAUBERT, Madame Bovary, t. 2, 1857, p. 101.
Faire l'œil américain. ,,Suivre en regardant de côté. Terme de police.`` (L. LARCHEY, Dict. historique d'argot, nouv. suppl., 1889, p. 11).
Œillade américaine. Synon. de œillade amoureuse (cf. LARCH. 1880).
C.— Emplois techn.
1. LING. Langues américaines. Ensemble des langues parlées par les autochtones du continent américain :
6. Il paraît que les langues de l'Amérique ont un caractère distinctif qui les sépare absolument de celles de l'ancien continent. En les rapprochant de celles du Brésil, du Chili, d'une partie de la Californie, ainsi que des nombreux vocabulaires donnés par les différens voyageurs, on voit que généralement les langues américaines manquent de plusieurs lettres labiales, et plus particulièrement de la lettre f...
Voyage de La Pérouse autour du monde, t. 2, 1797, p. 291.
2. ART CULIN. Grog américain. ,,Grog américain, grog à l'eau-de-vie, plus copieux que les grogs ordinaires, et que l'on sert accompagné d'une grosse brioche chaude.`` (Lar. 19e; attesté uniquement ds ce dict.) :
7. Nous entrons.
— Vous prenez de la bière? demande Jaurès. Il est minuit passé.
— Non. Je prendrai un grog américain.
Qu'est-ce que cela?
— De l'eau chaude avec du rhum.
— Est-ce bon?
— Ça vous désaltérera mieux que quelque chose de froid.
J. RENARD, Journal, 1904, p. 939.
3. CH. DE FER. Chemin de fer américain. Nom des premiers tramways français (cf. RIGAUD, Dict. du jargon parisien, L'Argot ancien et moderne, 1878, p. 9).
4. MODES. Coiffure américaine. ,,Coiffure féminine moderne demi-longue.`` Coiffure ,,pour hommes, coupe très courte effectuée à la tondeuse dans les troupes américaines en 1917.`` (Lar. encyclop.; attesté seulement ds ce dict.).
II.— Substantif
A.— Subst. des 2 genres
1. Personne qui habite l'Amérique, qui y est née ou en est originaire :
8. Le 9, ils entrèrent dans un port qu'ils nommèrent Port de la Trinité, situé à 41 degrés 7 minutes de latitude observée, et à 19 degrés 4 minutes à l'occident de San-Blas. Les Espagnols font un grand éloge du pays et de ses habitans. Ces Américains se peignent le corps en noir et en bleu, et ils ont à peu près les mêmes usages et les mêmes armes que ceux dont on trouve la description dans la relation du troisième voyage du capitaine Cook, lorsqu'il visita la côte du nord-ouest de l'Amérique.
Voyage de La Pérouse autour du monde, t. 1, 1797, p. 126.
2. Personne qui habite les États-Unis, qui y est née ou en est originaire :
9. Nous avons constaté que ce qui fait réussir l'Américain, ce qui constitue son type, ... c'est la valeur morale, l'énergie personnelle, l'énergie agissante, l'énergie créatrice. Le mépris si profond que le grec avait pour le barbare, le yankee l'a pour le travailleur étranger qui ne fait point d'effort pour devenir vraiment américain.
G. SOREL, Réflexions sur la violence, 1908, p. 358.
Rem. 1. Durant une période de transition, on a dit américain des États-Unis, américains-unis (cf. L.-N. BAUDRY DES LOZIÈRES, Voyage à la Louisiane, 1802, p. 221; G. DE STAËL, Considérations sur les principaux événements de la Révolution française, t. 1, 1817, p. 214). 2. L'arg. connaît les formes amerlo/amerloque (var. amerlot, amerlaud, amerloche, amerlok, amerloquin, américo), subst. masc. Américain des États-Unis :
10. — Tu sais, on peut avoir du vin français dans ce drug-store, dit Lambert gaiement. Nous allons manger aussi bien qu'un prisonnier de guerre allemand.
— Ça t'indigne toi que les amerlos nourrissent correctement leurs prisonniers?
S. DE BEAUVOIR, Les Mandarins, 1954, p. 131.
B.— Subst. masc.
1. LING. Parler anglais des États-Unis.
2. SP. Participant à une course à l'américaine (cf. infra C 2) :
11. Comme « omniumiste » ou « américain », Sérès gagna notamment trois fois les Six Jours de Paris...
A.-O. GRUBB, L'Auto, 15 déc. 1933, p. 15.
C.— Subst. fém.
1. ,,Sorte de voiture très légère à quatre roues et à capote volante.`` (Gde Encyclop.) :
12. ... à la barrière, il fut rejoint par une américaine attelée d'un seul cheval et qu'un jeune homme conduisait.
— Voilà sir Williams, dit Bastien en montrant le jeune homme à côté de qui était assis Ralph O..., tandis qu'Arthur G... était placé sur le siège de derrière.
P.-A. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, pp. 366-367.
2. SP. Synon. par ellipse de course à l'américaine. Course cycliste sur piste où des équipes se relayent le plus rapidement possible :
13. Le cyclisme sur piste offre plusieurs spécialités différentes...; les américaines, disputées par des équipes de deux (quelquefois de trois) coureurs, le principe étant qu'il n'y a jamais en course qu'un seul d'entre eux.
Jeux et sports, 1967, p. 1503 (encyclopédie de la Pléiade).
3. Synon. par ellipse de cigarette américaine, casquette américaine, etc.
III.— Loc. À l'américaine
A.— Selon les mœurs américaines, d'une manière qui reflète ou imite la façon d'être, de penser ou d'agir des Américains (généralement du Nord) :
14. ... je n'ai aucun doute que cette femme élégante qu'est Mme Gondien, ne l'élève [Jean-Michel] à l'anglaise ou à l'américaine, avec douche, tub et culture physique ...
P. BOURGET, L'Enfant de la Morte, 1928, p. 102.
15. Je les [hommes de fortune modeste] aborde sans arrière-pensée, d'homme à homme, familièrement, à l'américaine.
V. LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 105.
B.— Spécialement
ART CULIN. Garniture à l'américaine, Garniture à base de ,,tomate fondue avec huile et beurre et condimentée avec oignon et échalote hachés, ail, persil, cerfeuil, estragon, puis mouillée de vin blanc et cognac...``; s'applique surtout aux crustacés (Ac. Gastr. 1962).
COMM. Enchères à l'américaine. ,,Mode de vente dans laquelle chaque enchérisseur verse immédiatement la différence entre la surenchère proposée par lui et l'enchère précédente.`` (QUILLET 1965).
IMPRIMERIE
1. Suite à l'américaine. ,,Continuation d'un article, sans rappel de titre et sans autre séparation qu'un filet horizontal sous le texte qui se trouve immédiatement à droite de celui qui a été interrompu.`` (VOYENNE 1967).
2. Mise en pages à l'américaine. ,,Style de présentation d'un journal essentiellement caractérisé par l'emploi des gros titres.`` (Ibid)..
SP. Course à l'américaine (cf. supra C 2).
Arg. ,,Vol à l'américaine ou charriage à l'américaine (ou « vol à la mystification »)`` (LA RUE 1954). Vol où l'un des deux compères se présente comme un Américain.
Prononc. :[], fém. [-]. DG est le seul dict. à transcrire au fém. la finale avec [] ouvert long.
Étymol. ET HIST. — 1. a) [1556 amérique subst. « habitant du continent américain » (THEVET, Singul. de la Fr. ant. c.LVIII ds GDF. Compl. : Noz Ameriques en temps de paix n'ont gueres autre mestier ou occupation qu'a faire leurs jardins)]; 1771 américain subst. « id. » (Trév. : Américain [...] Habitant de l'Amérique); b) 1576 ameriquains adj. « qui habite le continent américain » (J. DE LÉRY, Voy. au Brésil ds DELB., Rec. d'apr. DG : Nos sauvages ameriquains); 1771 adj. forme américain ds Trév.; 2. 1838 adj. et subst. americain (Ac. Compl. 1842 : Américain [...]. Se dit particulièrement des habitants des États-Unis. Il y a beaucoup d'Américains à Paris).
Dér. d'Amérique; suff. -ain.
STAT. — Fréq. abs. litt. :3 200. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1 699, b) 2 595; XXe s. : a) 1 979, b) 9 580.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — BACH.-DEZ. 1882. — BÉL. 1957. — BOISS.8. — BRUANT 1901. — CARRIÈRE (J.-M.). Early examples of the expressions American language and langue américaine. Mod. Lang. Notes. 1960, t. 75, pp. 485-488. — CHAUTARD 1937. — DAIRE 1759. — DUVAL 1959. — ESN. 1966. — FÉR. 1768 (s.v. amériquain). — FRANCE 1907. — GALL. 1955, p. 108. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 432. — LAJAUNIE (M.-A.). Préjugés et langage. Vie Lang. 1968, n° 201, p. 751. — Lar. comm. 1930. — LARCH. 1880. — LARCH. Suppl. 1880. — LASNET 1970. — LE BRETON 1960. — LE BRETON Suppl. 1960. — MONT. 1967. — REY-COTTEZ 1968, t. 36, p. 331. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 21. — SANDRY-CARR. 1963. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962. — VOYENNE 1967.

américain, aine [ameʀikɛ̃, ɛn] adj. et n.
ÉTYM. 1576, ameriquain; amérique, adj., 1556; de Amérique, et -ain.
———
I
A
1 a Vx. Propre, relatif à l'Amérique ou à ses habitants autochtones (avant l'arrivée des Européens). || Les « sauvages américains » (au XVIe, du Brésil; aux XVIIIe-XIXe, Indiens d'Amérique du Nord). Amérindien, indien.
N. || Un Américain; les Américains. || « Ces Américains se peignent le corps en noir et en bleu » (Voyage de La Pérouse, in T. L. F.).
b Mod. || Le continent américain : l'Amérique.
Ling. || Langues américaines : langues parlées par les autochtones du continent américain (de l'Amérique du Nord, du Mexique et de l'Amérique centrale [Caraïbes], de l'Amérique du Sud). Américanisme (3.).
2 Loc. mod. (Du sens 1., a.). Avoir l'œil américain : découvrir du premier coup d'œil, sans avoir l'air de regarder (par allusion aux Indiens à la vue perçante).REM. L'expression, pourtant très vivante, n'est plus bien comprise de nos jours.
1 J'ai vu ça, moi, du premier coup, en entrant. J'ai l'œil américain.
Flaubert, Mme Bovary, III, III.
3 Qui provient d'Amérique du Nord ou du Sud. || L'importation des vignes américaines en Europe.
B N. (qualifié). Habitant de l'Amérique (généralement d'origine non autochtone : européen, asiatique). || Les Américains du Nord : les Canadiens et les Américains (au sens II.). || Les Américains du Sud (désignés par les adj. dérivés des noms de pays) : les Argentins, les Chiliens, les Brésiliens, etc.
Adj. et n. (non qualifié). Rare. || Il ne faut pas oublier que les Brésiliens, les Québécois sont américains, sont des Américains.REM. Cet emploi est rare, du fait de la fréquence du sens II.
———
II (Déb. XIXe; nom, 1783).
1 Adj. Des États-Unis d'Amérique (à l'exclusion des autres nations du continent américain). États-unien. || La politique, l'économie américaine. || La littérature américaine est de langue anglaise. || Les institutions américaines. || Le présidentialisme américain. || Le cinéma américain. || La musique populaire américaine (blues, spirituals, jazz, folk…). || Les Noirs américains.
2 Deux heures suffisaient à visiter cette ville (Ogden) absolument américaine et, comme telle, bâtie sur le patron de toutes les villes de l'Union, vastes échiquiers à longues lignes froides, avec « la tristesse lugubre des angles droits » (…)
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 240.
Voitures, cigarettes américaines (n. f., une américaine). || Une belle américaine (voiture). || Fumer des américaines (cigarettes).
3 Serge alluma une cigarette qu'il passa à Nadine.
« C'est des américaines ? dit Daniel.
— Non, des espagnoles noires ».
H.-F. Rey, les Pianos mécaniques, p. 18.
Loc. Cin. Plan américain : plan à mi-corps, intermédiaire entre le gros plan et le plan général.Nuit américaine : effet produit par une scène tournée de jour où la nuit est évoquée par un effet optique.
Vedette américaine : artiste de music-hall, chanteur qui passe sur scène immédiatement avant la vedette principale.
Coup-de-poing américain. || Bar américain (en France) : bar ouvert le soir et dans les heures tardives de l'après-midi, où l'on sert habituellement des cocktails et qui, à la différence du café français traditionnel, ne comporte ni terrasse ni baies vitrées largement ouvertes sur l'extérieur.
Régional (Belgique). || Filet américain : viande (filet) de bœuf, hachée, assaisonnée, consommée crue (on dit en France steak tartare). aussi Cannibale (3.).N. m. || Un américain.
Loc. (1852, in D. D. L.). À l'américaine : à la manière des États-Unis.(1841). || Vol à l'américaine : vol faisant intervenir un compère (à l'origine, donné comme un riche Américain).Cuis. || Garniture à l'américaine. || Homard à l'américaine, cuit dans une sauteuse avec tomates, échalotes, oignons, vin blanc, etc. (→ À l'armoricaine).
3.1 Une New-Yorkaise était incertaine
Sur la façon de cuire le homard.
— Si nous remettions la chose à plus tard
Disait le homard à l'américaine.
Raoul Ponchon, cité in Dict. de l'Académie des gastronomes.
(1904, in Petiot). || Course à l'américaine, ou, n. f. (1927), américaine : course cycliste sur piste opposant des équipes de deux coureurs qui se relaient.Enchères à l'américaine, où chaque enchérisseur paie immédiatement la différence entre sa surenchère et l'enchère précédente.Imprim. || Suite à l'américaine : continuation d'un article de journal sur une autre page sans rappel du titre. || Mise en pages à l'américaine (illustrations, gros titres…).
4 (…) lorsque nous voulons atteindre un résultat avec l'activité la plus intense, nos instructions aboutissent toujours à cette formule : Travaillez à l'américaine.
L. H. Lyautey, Paroles d'action, p. 310.
Par ext. || Études américaines, qui concernent les États-Unis (à distinguer de américaniste).
2 N. (1784, Vivan Denon, Lettre à Vergennes, citée par J. Cellard). Personne qui habite les États-Unis d'Amérique ou qui en est originaire. Yankee (vieilli); pop. amerlo, ricain (cf. esp. du Mexique gringo). || Le mythe de l'Américain dans la littérature française. || Un Américain de couleur : un Noir américain.
5 L'Américain est un être positif, vain de sa force industrielle, et un peu jaloux de l'ancien continent.
Baudelaire, Edgar Poe, sa vie et ses ouvrages, Pl., p. 1015.
3 N. m. || L'américain : les parlers anglais des États-Unis (pour le Canada, on dit l'anglais canadien, l'anglo-canadien).Adj. || Syntaxe américaine. || Les mots américains. Américanisme.
DÉR. Américaniser, américaniste. — V. Amerlo.
COMP. Afro-américain, antiaméricain, négro-américain, panaméricain, proaméricain (V. Pro-).V. Américano-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Americain — Américain Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Américain désigne : un habitant de l Amérique au sens du continent ; au XVIIIe siècle, Américain était un nom donné aux… …   Wikipédia en Français

  • américain — américain, aine (entrée créée par le supplément) (a mé ri kin, kè n ) adj. Qui appartient à l Amérique.    Chemin de fer américain, synonyme de tramway (voy. ce mot au Supplément).    S. m. pl. Les Américains, les habitants de l Amérique.    S. f …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Américain — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Américain fait référence, selon le contexte, à ce qui a trait à l’Amérique ou aux États Unis. Langue l’anglais américain, l’anglais tel qu’il est parlé… …   Wikipédia en Français

  • américain — n.m. Compère jouant le rôle du personnage riche et naïf dans une escroquerie (arg.). □ adj. Avoir l œil américain, juger d un coup d œil avec précision …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • américain — an. AMÉRIKIN, NA, E (Albanais, Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Américain blanc — Blancs américains Blancs américains Populations significatives par régions …   Wikipédia en Français

  • Américain asiatique — Asio Américains Un Asio Américain, ou Américain asiatique (en anglais, Asian American) est généralement défini comme une personne d origine asiatique[1], née aux États Unis ou ayant émigré aux États Unis. Le nombre d américains asiatiques est… …   Wikipédia en Français

  • Américain bouchons — Bouchon (bouchée de viande) Pour les articles homonymes, voir Bouchon. Quatre bouchons aspergés de siaw dans une barquette. Un bouchon est une peti …   Wikipédia en Français

  • Américain impekable — American Perfekt American perfekt est un film réalisé par Paul Chart en 1997 et produit par Irvin Kershner. Sommaire 1 Fiche technique 2 Acteurs principaux 3 Quelques autres acteurs dans ce film …   Wikipédia en Français

  • Americain Assembly of Collegiate Schools of Business — Association to Advance Collegiate Schools of Business AACSB Association to Advance Collegiate Schools of Business Type Organisation d accréditation d écoles de commerce Siège États Unis Site web aacsb.edu …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.